Raymond Maric Bibliographie

Scénariste

Biographie

Né en 1927, Raymond Maric compte près de cinquante années consacrées à la bande dessinée. Dessinateur de presse, collaborateur de Sagédition puis de la Société Parisienne d’Edition, il signe des scénarios des "Pieds Nickelés", de "Bibi Fricoti", et crée de nombreux personnages comme "Macchus", "John Parade", etc. En 1994 paraît dans la collection Vécu le premier album des "Morin-Lourdel", puis la série "Courtisanes" dessinée par Pierre Frisano, et "Relations publiques" dessiné par Thomas Frisano. Aux éditions Carabas, il signe "Estelle" dessiné par Manini et, après 3 tomes dessinés par Baron-Brumaire, "Les Morin-Lourdel" échoit désormais à Chovin, un jeune talent au trait expressif et personnel.

© Glénat

Bibliographie de Raymond Maric

Cette bibliographie reprend la liste des séries auxquelles Raymond Maric a participé, puis la liste de ses oneshots, le tout étant classé par ordre alphabétique.

Séries

Oneshots

Informations
A lire également
Dernières notes attribuées
Dernier Condor (Le)
5 sur 5
Dernier Condor (Le)
Série Tango Vol. 5
Noté par Anonyme le 30 octobre 2020
Family Life
5 sur 5
Family Life
Noté par Anonyme le 29 octobre 2020
Révolution enfin ! (La)
4 sur 5
Révolution enfin ! (La)
Noté par Anonyme le 29 octobre 2020
Mortelle Adèle au pays des contes défaits
4 sur 5
Mortelle Adèle au pays des contes défaits
Série Mortelle Adèle
Noté par Anonyme le 28 octobre 2020
De Samarobriva aux guerres de religions
5 sur 5
De Samarobriva aux guerres de religions
Série Amiens en BD Vol. 1
Noté par Anonyme le 28 octobre 2020
Dans mon village, on mangeait des chats
5 sur 5
Dans mon village, on mangeait des chats
Noté par Anonyme le 27 octobre 2020
Mort à lunettes (La)
5 sur 5
Mort à lunettes (La)
Noté par Anonyme le 27 octobre 2020
Constellation(s)
5 sur 5
Constellation(s)
Noté par Anonyme le 26 octobre 2020
Petit hanneton
5 sur 5
Petit hanneton
Série Atom Agency Vol. 2
Noté par Anonyme le 25 octobre 2020
Vikings - Rois des Mers
4 sur 5
Vikings - Rois des Mers
Noté par Anonyme le 22 octobre 2020