Série Expériences secrètes du professeur Houfman (Les) - 9791038203525

Expériences secrètes du professeur Houfman (Les) Critique de Vivien Arzul

Oneshot
2 février 2022 56 pages - Édité par Fluide Glacial / Audie

Mo/CDM est aussi indissociable de l’humour qu’une boite de nuit et son dj, un sapin de noël et ses guirlandes ou encore Starsky et Hutch. Voilà des années que l’auteur nous fait rire avec ses bandes dessinées parfois absurdes, Cosmik Roger en est le meilleur exemple.
Aujourd’hui, le bougre revient avec un nouveau personnage : le professeur Houfman, un scientifique foldingue au potentiel comique aussi grand que le champ des possibles : sans limite.

L’histoire en deux mots :
Le professeur Houfman est chercheur de la Forbidden Zone et son travail va le confronter à des aliens en quête de recettes de cuisine, tester des machines diverses et variées, lutter contre des complotistes ou expérimenter le clonage pour éviter les soirées diapo. Voici le quotidien tout à fait banal du professeur Houfman.

Le scénario :
L’album est un véritable bonheur d’humour absurde. L’auteur utilise beaucoup d’éléments pour faire rire son lecteur, que ce soient les références à la culture populaire ou des jeux de mots en dessous de la ceinture, flirtant avec les limites pour en faire un gag réussi.
Chacune des petites histoires est très bien rythmée, aucune d’entre elles ne prend le pas sur l’autre, cela rendant la lecture très agréable et fluide. De plus, les histoires sont tellement acadabrantesque que le lecteur souhaite découvrir rapidement la suivante pour savoir si elle sera tout aussi loufoque.
Le gros point fort de l’album est sans nul doute qu’avec son personnage, le scénariste n’a aucune limite et il l’utilise intelligemment, à la fois pour les gags d’une planche très efficaces. Il se permet même un hommage à Objectif Lune de Hergé, au dialogue près avec une conclusion démente.
La galerie de personnages est un bonheur, le professeur Houfman bien sûr, mais aussi le Général avec sa femme qui accentue l’absurdité de certains passages.
Enfin, les petites histoires sont entrecoupées de gags en pleines pages particulièrement efficaces qui, tout en étant aussi drôle, aident les récits à respirer et contribue au plaisir de lecture.

Le dessin :
Mo/CDM fait état de tout son talent dans ce tome, on sent qu’il s’est fait plaisir dans la création de cet univers déjanté. C’est le cas tout particulièrement dans la réalisation des nombreux aliens présents dans le tome. Ils sont répugnants mais drôles, avec pour certains des formes évocatrices qui feront rire le lecteur averti.
Les différents personnages ont des tronches impayables, ce qui accentue parfois le comique d’une situation, le lecteur peut voir toute la maitrise et l’expérience du dessinateur dosant savamment les expressions exagérées pour un équilibre parfait sans tomber dans l’excès ou alourdir le gag.
Les pleines pages entre les histoires sont un modèle de gag visuel efficace en un coup d’oeil le rire est immédiat et permet au dessinateur de montrer tous son potentiel graphique.
Le tome est véritablement maîtrisé et la justesse graphique au service du scénario rappelle parfois l’habileté de Franquin dans la concordance entre le gag et le dessin.

Les expériences secrètes du professeur Houfman est un excellent tome d’humour dans la grande tradition Fluide Glacial et se veut une très bonne nouvelle série entre héritage et modernité.

Par Vivien Arzul

Notes des internautes: 5

A lire également