Série Under the Moon - 9782381330037 © 2020 Urban Comics / Myracle / Goodhart

Série Catwoman

Under the Moon Critique de Vivien Arzul

15 mai 2020 208 pages - Édité par Urban Comics

Soucieux de faire découvrir l’univers de la bande dessinée américaine et ses personnages iconiques, l’éditeur Urban Comics sort une nouvelle collection intitulée Urban Link. Cette collection se veut comme un lien avec le jeune lectorat, en proposant une approche plus contemporaine de certains personnages de la firme. Pas moins de quatre tomes sont disponibles pour son lancement, avec notamment le Catwoman de Lauren Myracle et Isaac Goodhart qui revient sur l’enfance loin d’être rose de future grande voleuse.

L’histoire en deux mots :
La jeune Selina vit seule avec sa mère qui lui subir ses relations amoureuses chaotique. Elle jongle entre le manque d’amour de sa mère, beaux pères violents et une scolarité marginale. Un soir, après la toute dernière crise de colère de son beau-père Dernell, elle quitte le "foyer" pour choisir de se réfugier dans la rue à la recherche d’une vie indépendante, libre de la violence de l’amant de sa mère. Entre bonnes et mauvaises rencontres, la jeune Selina va se découvrir et se reconstruire en essayant de rester quelqu’un de bien.

Le scénario :
La trame narrative du récit revient sur une possible origine de Catwoman, plus contemporaine et plus proche du lectorat actuel. En effet, le personnage faisant son apparition dans les années 40, impossible pour la scénariste de garder le statu quo, bien qu’elle garde certains traits iconiques du personnage, comme ses talents de cambrioleuse ou bien sur son lien étroit avec les félidés. Lauren Myracle apporte de nombreux éléments dramatiques à cette genèse possible qui engendre une grande empathie pour l’héroïne. La scénariste évoque pêle-mêle, les difficultés d’être une mère célibataire, les violences familiales ou encore le harcèlement scolaire. Ses différents thèmes sont traités avec brio, l’auteure ne s’attarde pas sur l’un ou l’autre et les utilise à leurs justes valeurs afin qu’ils apportent une certaine tension au récit. Néanmoins, certains éléments pourront faire décrocher le lectorat plus âgé comme les histoires d’amours adolescentes ou encore son évolution loin de son foyer, qui semble difficile à croire dans un contexte contemporain. Hormis ces quelques pinaillages, l’intrigue offre un bon moment de lecture et donne à Selina Kyle une introduction actuelle loin de son image cinématographique et apportant de la nouveauté à un personnage mythique de l’univers Batman.

Le dessin :
L’univers graphique de ce prequel est introduit par une couverture poétique et mystérieuse, qui invite le lecteur à suivre une énigmatique jeune fille plongée au cœur de la nuit. Son trait colle parfaitement à l’ambiance roman graphique voulue pour la collection, il se dégage de son dessin une extrême douceur qui accompagne celle de Selina et offre un peu d’humanité dans les passages difficiles du tome. Isaac Goodhart parvient à retranscrire parfaitement les émotions à travers ses différents personnages, le lecteur perçoit immédiatement le caractère dangereux et malsain du beau-père de Selina par ses postures ou encore ses regards.
Bien qu’en second plan, l’action est bien présente et le dessinateur arrive grâce à une mise en page astucieuse à montrer les mouvements incroyables de Selina lors de son initiation au parkour. De plus, l’auteur parsème son tome de superbes illustrations en pleine page qui soulignent le caractère dramatique ou dangereux d’une scène et permet de voir tout son talent graphique.
Enfin, c’est surtout la mise en couleur tout en nuances de bleu et aux aplats noirs maîtrisés qui subliment l’album et lui donnent donne un cachet unique. Ce choix chromatique fait ressortir le lien indissociable entre Catwoman et la nuit, un clair obscur qui la rassure, qui l’habille et qui la sublime.

Catwoman Under the moon est une très bonne introduction aux personnages, très loin du film de 2004. On retrouve ici un personnage attachant, à la vie certes un peu triste mais d’une grande profondeur. L’ambiance graphique irréprochable sera séduire le nouveau lectorat comme les amateurs du genre. Les deux auteurs ont su donner à la plus célèbre voleuse des comic books une origine contemporaine crédible et touchante. Avec sa nouvelle collection DC offre, à l’instar de Marvel avec son univers Ultime, un nouveau point de départ intéressant à ses personnages.

Vivien Arzul

Notes des internautes

0 vote
En attribuant une note aux ouvrages que vous avez lus, même si vous le faites anonymement, vous contribuez à l'utilité du site Bande Dessinée Info. Nous vous en remercions.
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Dans la même série
A lire également