Ninja (Le) - Le coeur de Mind - 9782956613213 © 2020 R-Comics Albi

Oneshot

Ninja (Le) - Le coeur de Mind Critique

13 mars 2020 - 72 pages - Édité par R-Comics

Le monde du neuvième art ne cesse d’accueillir de nouveaux auteurs et créateurs, que ce soit par l’intermédiaire des maisons d’éditions historiques ou plus petites, mais aussi de l’autoédition. Ces passionnés souhaitent souvent réaliser le rêve de leur vie en réalisant un album qui témoigne de leur imagination débordante. C’est le cas d’Amédée Albi qui désire avec son ninja livrer sa vision du mythe du guerrier solitaire et faire découvrir sa propre légende.

L’histoire en deux mots :
Dans un coin reculé du sud de la France s’érige une curieuse construction bouddhiste qui transperce la nature sauvage. Arpentant l’immense statue, un ninja vient secourir son jeune frère retenu prisonnier. Ce sauvetage va être l’occasion de lever le voile sur l’enfance des deux hommes, leurs clans et son origine. Ce ninja va affronter mille dangers dans une quête intime où vont s’entremêler trahison et héritage.

Le scénario :
Avec ce premier tome, Amédée Albi construit et explique la mythologie de son univers qu’il veut très riche. En effet, le scénariste est ambitieux avec énormément de ramifications familiales et sociétales qu’il explique avec mesure tout au long du tome. Cette mythologie, bien que surprenante, est cohérente avec l’environnement décrit et se montre pleine de rebondissement qui garde les lecteurs en haleine. Le tome s’articule entre deux trames narratives qui convergent vers la situation de début de tome et l’auteur a su ne pas se perdre en détails superflus et garde une grande cohérence narrative. Le scénariste a su utiliser à bon escient les codes de l’univers ninja en les modernisant et les adaptant pour un récit contemporain. Enfin, le rythme de l’intrique est soutenu, sublimé par un rebondissement final qui invite à une suite et donne aux protagonistes un rebond intéressant.

Le dessin :
Amédée Albi a mis toute son âme dans cet album pourvu de grandes casse qui laissent une place importante à l’action. L’ambiance graphique est correcte, on perçoit la grande marge de progression de l’auteur qui, au fil des planches, gagne en assurance. Le point fort du tome réside dans la retranscription fidèle des affrontements et des postures de combat qui immergent le lecteur dans l’album, prouvant le grand travail de recherche du dessinateur. Les grandes cases permettent également de montrer les environnements maîtrisés qui crédibilisent l’univers du tome, aidées par une mise en couleur cohérente avec l’univers et le style de l’auteur. Néanmoins, certains petits bémols subsistent avec une présence de visages en gros plan trop persistante et des planches parfois un peu statiques.

Le ninja est un premier tome sympathique qui retranscrit les passions de l’auteur pour le neuvième art et la culture ninjutsu. Un album pour les curieux de la bande dessiné et ceux qui souhaitent voir une histoire de ninja un peu différente.

Vivien Arzul

Note des internautes pour cet album: 4

6 votes
En attribuant une note aux ouvrages que vous avez lus, même si vous le faites anonymement, vous contribuez à l'utilité du site Bande Dessinée Info. Nous vous en remercions.
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Caractéristiques
A lire également