Série Egregor : Le Souffle de la Foi 1 - 9782368778654© 2018 Meian / Kim / Skwar

Egregor : Le Souffle de la Foi 1 Critique de Vivien Arzul

7 décembre 2018 - Tankobon broché 208 pages - Édité par Meian

L’hexagone est la le deuxième pays du manga et compte un nombre de lecteurs très important. Tous les éditeurs historiques, ou presque, ont su trouver leur identité éditoriale en ce qui concerne la bande dessinée nippone révélant au passage dé véritables talents. Ce marché en pleine expansion est aussi l’occasion pour des maisons d’édition plus petites de livrer leurs découvertes. C’est le cas pour Meian éditions, qui revient avec sa nouvelle série Egregor après l’immense succès en librairie Kingdom.
Cette nouvelle série, entre Shonen et heroic-fantasy, est l’oeuvre de Kim Jae Hwan au dessin, qui travaillait auparavant sur l’univers de Warcraft, et Jay Skwar, un jeune scénariste prometteur.

L’histoire en deux mots :
Dans le village de Lightyard, Foa un jeune forgeron poursuit assidument son apprentissage auprès de son maître. Après avoir livré armes et armures au château voisin, il va vivre une expérience qui va profondément bouleverser sa vie. Les faucheurs des êtres maléfiques persécutent sans raison depuis un siècle les contrées de son monde, et ils vont se retrouver aux portes de son village. Foa va devoir alors prendre les armes qu’il forge pour défendre les siens et vivre un destin hors du commun.

Le scénario :
Le scénariste livre un récit à la fois complexe, avec un grand nombre de protagonistes, et une trame narrative efficace permettant une mise en abyme progressive dans cet univers riche. En effet Jay Skwar a eu la bonne idée de partir d’une image connue de tous pour présenter sa vision de l’heroic-fantasy. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a su utiliser les codes pour montrer son immense talent de créateur d’histoire.
Chacun des protagonistes du récit possède une caractéristique guerrière propre lui apportant une dimension et un charisme incroyable. De plus, chaque spécificité est expliquée au fur et en mesure à l’aide de tirades introspectives ne laissant aucune zone d’ombre aux lecteurs. Les personnages ne se montrent pas séduisants par des artifices guerriers, il se montrent aussi véritablement attachant par leur comportement, comme c’est le cas pour Foa. Le jeune héros est d’une grande profondeur et se montre au fil des pages de plus en plus fascinant, avec un destin mystérieux en toile de fond. Le tome est ponctué de feuilles de personnages explicatives retraçant les caractéristiques de chacun, un peu à la manière d’un jeu de rôles permettant de tout savoir sur eux.
Le scénariste a su offrir au récit des antagonistes subjuguant, ces derniers, aux origines diverses, comptent dans la grande richesse narrative du tome. Enfin, le retournement scénaristique est une véritable invitation à découvrir la suite.

Le dessin :
Kim Jae Hwan est un habitué de ces univers fantastiques, et il montre toute son expérience dans le domaine en livrant un tome maîtrisé de bout en bout. La totalité des personnages jouissent d’un charisme incroyable, qu’ils soient au premier ou au second plan, notamment le personnage Dalmace qu’il sublime de page en page durant son affrontement avec les faucheurs. Le dessinateur parvient à montrer sa rage et son implication dans ce rude combat.
Les scènes de combats sont superbes et le découpage d’une efficacité redoutable il montre toute la tension et la dangerosité de ces confrontations. Le character-design des créatures est sublime, à la fois menaçantes et dangereuses. Le dessinateur, grâce à son immense talent, parvient dès les premières cases à montrer l’aura maléfique que dégagent ces fruits du démon.
Les environnements quant a eu sont un peu moins représentés, au profit du dynamisme des combats, l’auteur insistant sur un excellent travail de trame en arrière-plan pour montrer la vitesse des mouvements lors des confrontations.
Le découpage très épuré permet de voir à chaque vignette le talent est l’implication du dessinateur sur chacune de ces dernières.

Le premier tome d’Egregor est annonciateur d’une série passionnante, portée par des protagonistes charismatiques. Les deux auteurs joignent leurs talents respectifs pour livrer un manga au potentiel incroyable.

Vivien Arzul

Notes des internautes: 5

1 vote
En attribuant une note aux ouvrages que vous avez lus, même si vous le faites anonymement, vous contribuez à l'utilité du site Bande Dessinée Info. Nous vous en remercions.
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Dans la même série
A lire également