Forum
Prochaines parutions Dernières sorties
Votre Compte
Newsletter
Gestion de collection

Bande Dessinée (La) Critique de Thomas Clément

Série Bastien Vivès
3 janvier 2013 - Album 190 pages - Édité par Delcourt

Pour ce sixième et dernier tome de la collection qui porte son nom, Bastien Vivès choisit de s’attarder sur le domaine qui nous porte tous à coeur : la Bande Dessinée. Ne vous y trompez pas, il ne s’agit nullement d’un guide pratique destiné à faire de vous un as du Neuvième Art, mais plutôt une plongée dans le petit monde de l’Art Séquentiel et de toute la faune qui gravite autour, sous l’oeil sarcastique et le pinceau moqueur d’un auteur décidément très en verve, qui n’hésite pas à casser sa propre image, notamment lorsqu’il évoque le filon de la chialerie sentimentale pour gamines de 16 piges, en parlant de son propre album Le goût du chlore.

Fidèle au principe utilisé dans les cinq premiers volumes, celui-ci reprend une sélection de strips, naguère publiés sur son blog. Sans sombrer dans le règlement de compte (et pourtant, on imagine que certaines situations ont pu être vécues, comme ce scénariste insistant pour caser son projet sur le Seconde Guerre Mondiale !), Bastien Vivès laisse libre court à son talent de dialoguiste et fait mouche à chaque fois, que ce soit avec le pseudo spécialiste qui prétend vous enseigner l’art de la BD, les fans insistants rencontrés en festivals ou la tristesse d’une mère qui doit accepter comme un sévère handicap que son jeune garçon soit destiné à faire de la bande dessinée. Un titre à lire dans les files d’attente des festivals, pour ricaner intelligemment.

Par Thomas Clément

Notes des internautes

0 vote
Dans la même série
A lire également