Série Lorna - 9782723489164© 2012 Glénat / Brüno

Lorna Critique de 9e Art En Vienne

Oneshot
30 mai 2012 - Album 160 pages - Édité par Glénat

Vibrant hommage au cinéma-bis de la deuxième moitié du vingtième siècle. C’est du grand n’importe quoi, mais envoyé de façon si habile et
jubilatoire que cet ouvrage réjouira les plus blasés d’entre vous. Imaginez un peu :
- une femme géante nue de 40 mètres de haut
- un virus boosté à l’ADN de tarentule qui transforme les humains en
- monstres incontrôlables
- une actrice porno au sommet de sa carrière
- un alien qui oblige les terriens à être ses amis
Et la liste est loin d’être complète !

Graphiquement, Brüno est au sommet de son art. L’album est présenté en bichromie noir et orangé, ce qui renforce le coté « vintage » de l’objet et plonge le lecteur dans un univers parallèle assez déroutant.

Attention, sans être réellement pornographique, cet album ne s’adresse pas à un jeune public. D’ailleurs la brillante et très lyrique préface signée par Jean-Pierre Dionnet prévient le lecteur de ce qui l’attend. Je cite : « N’achetez pas ce livre. Il est dangereux pour vous et peut nuire à votre santé mentale, physique et civique ».

9e Art En Vienne

Notes des internautes

0 vote
En attribuant une note aux ouvrages que vous avez lus, même si vous le faites anonymement, vous contribuez à l'utilité du site Bande Dessinée Info. Nous vous en remercions.
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
A lire également