Série Equipe Z (L') 1 - 9791092066265© 2016 Kotoji / Tourriol / Fernandes / Carreres

Série Equipe Z (L’)

Equipe Z (L’) 1 Critique de Vivien Arzul

29 janvier 2016 - Tankobon broché 190 pages - Édité par Kotoji

Le manga s’est fait connaître en France dans les années 90, porté par l’arrivée des animes à la télévision dans les années 80, avant d’exploser véritablement en librairies dans les années 2000. Cependant, ce style n’est plus réservé uniquement aux auteurs nippons. Il a fait des émules parmi nos auteurs, et bon nombre de bandes dessinées avec un graphisme manga ont vu le jour depuis une dizaine d’année.

L’Equipe Z est l’un de ces manfras. Ce shonen sportif sur le football, dans la veine d’Olive et Tom, a vu le jour grâce à une campagne de financement participatif lancée par Edmond Tourriol et Daniel Fernandes au scénario et Albert Carreres au dessin.

L’histoire en deux mots :
A Bordeaux, un milliardaire indien choisit de racheter l’intégralité des clubs de football de la communauté urbaine. C’est ainsi que le club historique l’Atlas FC devient après cette fusion le Métropolis Bordeaux FC, un club digne des grandes ambitions de son nouveau propriétaire. L’ancien coach des U-15 de l’Atlas ayant du mal à accepter cette nouvelle conjoncture, il décide de former une équipe pouvant rivaliser avec l’équipe première. Au fil des épreuves qu’ils vont affronter, le lecteur va découvrir Adrien, Majid et les autres, qui vont fonder la fameuse Equipe Z.

Le dessin :
Le style graphique de l’album est très efficace, on y retrouve les codes du shonen sportif. Le trait est dynamique et vif, ce qui colle parfaitement lors des scènes d’action. L’énergie de ce trait permet au lecteur de vivre intensément chacune des épreuves, souvent inattendues, auxquelles les joueurs et leur entraîneur doivent faire face.

Le scénario :
De prime abord, la facilité aurait été de flatter la nostalgie des fans d’Olive et Tom. Mais la grande force de ce premier volume est justement dans son scénario et la profondeur que les scénaristes ont su donner à leurs personnages. Le lecteur y découvre des protagonistes attachants, avec des parcours de vie parfois difficile. Notamment, celui de Majid où l’on découvre le lien entre le retard mental de son frère et lui-même. Le lecteur suit également à travers l’album le quotidien d’Hugo qui évolue dans un climat familial au bord de la rupture. Chaque focus sur l’un des héros est une histoire dans l’histoire qui rend la lecture immersive et addictive, et aborde des thèmes forts et poignants. Le scénario dégage aussi les valeurs véhiculées par le football et les membres de cette équipe hors norme.

Ce manga à la française est une réussite tant son scénario est de qualité, il est agréable de voir dans ce premier tome, qui en appelle d’autres, la construction d’une équipe vouée à taquiner l’élite.

Vivien Arzul

Notes des internautes

0 vote
En attribuant une note aux ouvrages que vous avez lus, même si vous le faites anonymement, vous contribuez à l'utilité du site Bande Dessinée Info. Nous vous en remercions.
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Dans la même série
A lire également