Série Fierté et Préjugés - 9782359600407 © 2014 Oniric Comics / Malgrain
Aie!
Impossible d'ajouter cet ouvrage à votre Wanted List car vous n'êtes pas identifié.
Vous pouvez vous connecter ou créer votre compte ici.

Série Formidables (The)

Fierté et Préjugés Critique de Vivien Arzul

7 novembre 2014 - Album 64 pages - Édité par Oniric Comics

Certains pourraient penser que le comic est un univers réservé uniquement aux auteurs américains. Cependant, les exemples d’auteurs français qui se sont prêtés à l’exercice, sont nombreux. Tota et Mitton furent les premiers auteurs à s’inspirer du modèle étasunien, leurs séries respectives Photonik et Mikros dans les années 80 en sont la preuve.Toutefois nous n’allons pas vous retracer l’histoire du comics à la française, mais nous intéresser The Formidables.

Après quelques albums parus chez différents éditeurs, Chris Malgrain lance le label Oniric Comics en 2011 afin d’éditer son travail. Puis en 2014, il décide de publier sa série "The Formidables", qui est un véritable hommage à la bd US.

L’histoire en deux mots : Nous sommes en 1959, dans la petite ville d’Arrow City qui doit son nom à un héros masqué de la guerre d’indépendance. Les surhommes et autres justiciers œuvrent à travers tout le pays depuis des décennies pour y maintenir l’ordre et la paix. Or, dans cette Amérique puritaine en pleine guerre froide, où règne le racisme du Klux Klux Klan et l’homophobie, cinq surhumains, non conformes à ces valeurs nauséabondes, vont faire leur apparition pour sauver le pays de l’annihilation.

Le scénario est une des vraies forces de la série, car ce n’est pas uniquement une histoire de surhomme contre des supers vilains. Le contexte historique est utilisé à bon escient. Les personnages ont une profondeur qui ne font pas seulement d’eux des super-héros, mais des gens à qui l’on peut s’identifier ou s’attacher. De plus, certains pouvoirs sont atypiques et donnent à leur hôte un cachet indéniable. On suit avec intérêt, l’évolution de cette jeune équipe qui doit faire face à une menace plus complexe qu’il n’y parait.

Le dessin n’est pas en reste lui aussi, il nous replonge dans les années 80, à l’époque de John Byrne qui est incontestablement une source d’inspiration de l’auteur. Ce dessin old school sert à merveille les albums, et on retrouve avec plaisir cette ambiance. De plus le dessin est truffé de référence de cette époque, ce qui est très plaisant pour le lecteur averti.

Une série fabuleuse qui ravira le fan de comics nostalgique, mais aussi le lecteur voulant lire un comic de super héros intelligent. Pour conclure The Formidables est une série qui mérite bien son nom.

Vivien Arzul

Notes des internautes

0 vote
En attribuant une note aux ouvrages que vous avez lus, même si vous le faites anonymement, vous contribuez à l'utilité du site Bande Dessinée Info. Nous vous en remercions.
Mode anonyme: Une seule note par adresse IP
Mode connecté: Une seule note par compte, modifiable à volonté
Dans la même série
A lire également