« Précédent Suivant »

L'oeil de Shiva (Patrick Dumas)

L’oeil de Shiva (Patrick Dumas)

lundi 28 juin 2004
Par Jean-Yves Guerre

La légende de Shiva :

Un jour, le grand Dieu Shiva décida de marier l’océan et la rivière Gange.

Un enfant naquit de cette union, nommé Jalandhara.

Le matin de sa naissance, la mer se mit à bouillonner,
le vent à souffler, le sol à trembler, comme si les trois mondes le reconnaissaient.

On vit alors l’enfant courir sur les vagues, sur la cîme des arbres et brandir vers le ciel un poing menaçant en hurlant : "Un jour, je prendrai possession des trois mondes et je chasserai les Dieux de l’Univers !"

Shiva souriait, amusé.

Et ce garçon, doté d’une force gigantesque, grandit sans entrave. Il s’amusa avec la lave des volcans, dompta les lions ou les éléphants, déplaça d’énormes rochers d’un simple geste, le coeur remplit d’un désir plus profond que l’océan, plus haut que les montagnes : celui de posséder les trois mondes.

.

Un jour, peu après son mariage, Jalandhara déclara la guerre aux Dieux.
Il les attaqua avec violence, les massacrant sans pitié.

Les rares survivants consultèrent Shiva qui s’était tenu à l’écart de la bataille.
"Jalandhara est si puissant qu’il peut vaincre chacun de vous ! Frères, unissez tous vos pouvoirs en une arme terrible !" dit le Grand Shiva.

Alors, au milieu du cercle des Dieux se concentra un amas d’énergie pure dans lequel chacun mis quelque chose. Shiva y plongea les rayons de son troisième oeil et Vishnu y ajouta sa colère.

Cette masse brûlante se transforma en un disque de feu.

Et lorsque Jalandhara se rua à nouveau sur Vishnu et tous les Dieux, Shiva lança le disque de feu sur lui.

La tête de Jalandhara fut alors tranchée net.

Mais Shiva avait lancé son arme avec tant de force que son troisième oeil était tombé.

Certains pensent que Shiva aurait volontairement perdu son oeil afin de donner aux hommes un gage de sa puissance.

Toujours est-il que Jalandhara fut vaincu et que, encore aujourd’hui, lorsque vous entendez le tonnerre qui gronde derrière les nuages, c’est la tête de Jalandhara qui roule dans les Cieux.

Et l’oeil de Shiva tombé à terre est gardé, lui, dans un sanctuaire inviolable aux mille dangers.

.

Dans l’Inde profonde dominée par l’envahisseur anglais, 3 hommes et un enfant écoutent attentivement cette légende racontée par Ram Jab, le vieil homme mystérieux.

Parmi ces hommes, Louis Bellavoine, un français dont le bateau a été pris par les anglais alors qu’il apportait des armes aux rebelles.

L’enfant, Kim, semble promis à un grand avenir, d’après Ram Jab qui apparaît et disparaît à volonté, tel un magicien des meilleurs contes orientaux.
Ils décident tous alors de se mettre à la recherche de l’oeil de Shiva et d’en découvrir le secret.

Pour ce faire, le vieil homme leur laisse Rajah, un puissant tigre, doux comme un agneau avec eux mais féroce avec les ennemis.

Et l’aventure commence. Une aventure comme on les aime, avec des dangers à chaque pas, des mystères et de la magie à chaque détour, une jungle impitoyable, des animaux sauvages, des temples secrets et des labyrinthes meurtriers.

C’est un très bel album que nous a concocté là, Patrick Dumas, 160 pages d’un très beau noir et blanc avec une superbe couverture inédite nous offrant de surcroît un très beau minou.

Débutée dans Kiwi mais restée inachevée suite à l’arrêt de publication des Petits Formats, nous avons dans ce beau livre l’intégralité de l’histoire de Louis Bellavoine à la poursuite de l’oeil de Shiva.

Lisez-donc cette aventure, cela en vaut le coup, et laissez-vous porter par l’action et le mystère d’autant plus que l’épilogue est des plus surprenants et fascinants.

Patrick Dumas a déjà officié dans la bd dans les années 80 chez Glénat, tout d’abord avec le héros "Patrick Maudick", jeune aventurier en proie au fantastique, puis ensuite en mettant en images sur scénario de François Rivière la série "Les dossiers secrets de Maître Berger". Succulents ces dossiers, faisant fortement penser à ces polars des années 40-50, à la Pierre Véry, au charme mystérieux dont le dénouement ne tombe qu’à la fin. Cette série, quant à moi, m’avait laissé un excellent souvenir à tel point que je vais volontiers me la relire.
7 histoires paraîtront de 1985 à 1993 et, suite à l’arrêt des dossiers par Glénat, Patrick Dumas s’oriente alors vers le monde du Multimédia où il participe à la création de jeux vidéo.

C’est en 2002 qu’il revient à la BD avec "L’oeil de Shiva" mais il a aussi en préparation une série d’aventures en album couleur et en ligne claire du plus bel effet qu’il réalise avec Jean-Yves Brouard au scénario. Ce sont "Les aventures d’Allan Mc Bride" dont je vous propose une planche ci-dessous.

Cependant dans cette épopée de "L’oeil de Shiva", il faut aussi grandement remercier Thierry Mornet, le Rédacteur en Chef de la Sémic (où est édité Louis Bellavoine) grâce à qui l’album a vu le jour malgré l’arrêt de publication dans Kiwi.

Bonne lecture mes chers amis et régalez-vous !

(L’oeil de Shiva - Patrick Dumas - Editions Semic - 9 €)

Dans la même rubrique
Ma vie de zombie T1 (Sébastien Viozat & raphaëlB) : 12 pages en avant-première
Ma vie de zombie T1 (Sébastien Viozat & raphaëlB) : 12 pages en avant-première
Résumé : Cimetière Saint Antoine : Léon Malmeau, le gardien du lieu adore s’occuper des sépultures, et aime que les morts restent sagement couchés dans leurs tombes. Un soir, au hasard d’une mauvaise (...)
Head-Trick, un manga gratuit sur le net
Head-Trick, un manga gratuit sur le net
Publié sur un rythme hebdomadaire, le manga en ligne Head-Trick se destine avant tout aux amateurs de manga d’action. Petite originalité, en ces temps hadopiens et troublés, la série est accessible (...)
Jazz Club : Fonds d'écran
Jazz Club : Fonds d’écran
A l’occasion de la sortie de cet album dû à Alexandre Clérisse, les éditions Dargaud vous offrent deux fonds d’écran ! Mode d’emploi : Un clic sur les vignettes du portfolio affichent les fonds (...)
Les Cinq Conteurs de Bagdad meilleure bande dessinée de l'année
Les Cinq Conteurs de Bagdad meilleure bande dessinée de l’année
Le Prix des Libraires de Bande Dessinée 2007 a été décerné le 24 septembre 2007
Vaillant, le retour !
Vaillant, le retour !
Une bonne nouvelle pour les nostalgiques (et tous ceux qui aiment la bd populaire bien sûr). Un volumineux ouvrage vient de voir le jour, narrant l’histoire du journal VAILLANT, le journal le (...)