Chronique Méta-Baron T1 : Wilhelm-100, le Techno-Amiral (Jerry Frissen et Valentin Sécher) - Les Humanoïdes Associés

lundi 11 janvier 2016
Par Vivien Arzul

Les Humanoïdes Associés ont décidé, après douze ans d’absence, de sortir le Méta-Baron de sa retraite. Et de poursuivre ainsi l’errance de ce guerrier destiné à une vie solitaire.
Pour ce faire, la maison d’édition a su très bien s’entourer avec le talentueux Valentin Sécher au crayon, un dessinateur connaissant bien le space opera puisqu’il a travaillé sur la série Khaal chez Soleil. Quant au scénario, c’est Jerry Frissen qui a la lourde tâche de passer après le créateur de la série, Monsieur Alejandro Jodorowsky. Un fin connaisseur de l’univers de la maison d’édition, puisque c’est lui qui dirige la division américaine des Humanos, tout en assurant entre autre les scénarios de Lucha Libre.

Avant de parler de l’album, petit rappel sur le personnage. Sans nom est le dernier d’une lignée de guerriers surpuissants, et, tout comme ses ancêtres, il a gagné son titre de Méta-Baron en tuant son propre père durant un combat lors de son seizième anniversaire. Il faut également savoir qu’avant cette épreuve, chaque Méta-Baron est mutilé lors de son initiation, une pratique barbare qui provient d’ailleurs de la propre vie de Jodorowky [1].

L’histoire en deux mot : Après avoir détruit l’Empire, le Méta-Baron, las de combattre, choisit de se retirer dans son méta-bunker. Il vit reclus écœuré par la toute puissance de sa caste dans laquelle il ne se reconnait plus. Cependant, les Technos-Technos, profitant de l’anarchie ambiante, ont étendu leurs pouvoirs, notamment grâce à leurs hégémonie sur l’administration de l’Epiphyte, la seule énergie permettant les voyages interstellaires. Apprenant que le Méta-Baron fait route vers la seule planète productrice de ce carburant, ils décident de mettre en travers sa route un guerrier aussi féroce que lui.

Le scénario est bigrement bien monté on retrouve avec intérêt un personnage iconique de la bande dessiné, et ce tome utilise avec cohérence des éléments de la précédente saga. De plus, la création d’un adversaire charismatique est intéressante et sert à merveille l’histoire. Le scénariste a su redonner vie au Méta-Baron avec adresse, en lui donnant une facette plus humaine.

Le dessin quant à lui est superbe et parle pour lui, aussi je vais éviter d’utiliser trop de superlatif pour le décrire. Ce jeune dessinateur a su avec talent s’approprier les personnages et l’univers. De surcroît, son trait est dans la continuité de celui de Carlos Gimenez. Et pour terminer, la mise en couleur est en adéquation parfaite avec le dessin et ses couleurs froides collent parfaitement à cet environnement galactique.

Un premier volume fabuleux qui donne envie d’en savoir plus, d’autant plus qu’il est agréable de retrouver le Méta-Baron après toutes ces années d’absence. La suite de ce diptyque promet un combat épique et une intrigue fabuleuse.

[1comme il l’a signalé dans son autobiographie La Danse de la réalité, parue en 2004 chez Albin Michel

« Précédent Suivant »

Dans cet article
Wilhelm-100, le Techno-Amiral9782731681277
Wilhelm-100, le Techno-Amiral
Série Meta-Baron - Volume 1
Depuis que le Méta-Baron a anéanti l'Empire, le chaos a profité aux infâmes Technos-Technos. (...)
Dans la même rubrique
Chronique Les Vertiges de Quito (Didier Tronchet) - Futuropolis
Chronique Les Vertiges de Quito (Didier Tronchet) - Futuropolis
Amérique du Sud. Sur la ligne sismique de la Bolivie à l’Équateur. Partis pour 12 mois à Quito en Équateur, ville verticale en équilibre au bord du précipice, Didier Tronchet, sa compagne, leur jeune (...)
Marsupilami T25 : Sur la piste du Marsupilami (Stéphane Colman et Batem) - Marsu Productions
Marsupilami T25 : Sur la piste du Marsupilami (Stéphane Colman et Batem) - Marsu Productions
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les liens entre le septième et le neuvième art ont toujours été douloureux en France : On ne compte plus les nanars tirés de BD, d’Iznogoud à Lucky Luke en (...)
Chronique Temudjin (Antoine Ozanam et Antoine Carrion) - Daniel Maghen
Chronique Temudjin (Antoine Ozanam et Antoine Carrion) - Daniel Maghen
Lorsque Ho’Elün découvre sa grossesse, son clan la rejette peu à peu, persuadé que cet enfant à naître est le fils d’un esprit maléfique. La naissance étant imminente, le clan s’apprête à bannir la future (...)
Je suis une sorcière T4 : Pandaemonia (Jean-Marie Arnon) – Inanna
Je suis une sorcière T4 : Pandaemonia (Jean-Marie Arnon) – Inanna
On avait découvert Alice Darc en apprentie sorcière, option magie sexuelle, en 2001. Aujourd’hui, l’héroïne de Jean-Marie Arnon est sorcière à part entière et nous revient avec ce quatrième album. Elle (...)
Top Linotte T2 - Trop Pimpon (Bouilhac et Catel) - Dupuis
Top Linotte T2 - Trop Pimpon (Bouilhac et Catel) - Dupuis
"Top Linotte" est une série de gags créée par Catel pour le magazine les Petites Sorcières, rejointe plus tard par Bouilhac et Peignen au scénario. Elle raconte les aventures d’une petite fille (...)
Chronique Les ignorants (Étienne Davodeau) - Futuropolis
Chronique Les ignorants (Étienne Davodeau) - Futuropolis
Étienne Davodeau fait partie des meilleurs dans son genre, mais c’est quoi son genre ? Et bien justement c’est un peu tout. Avec "Les Ignorants", ils nous emmène finalement au plus profond de chacun (...)