Chronique Jaco the galactic patrolman (Akira Toriyama) - Glénat

dimanche 8 janvier
Par Vivien Arzul

Rares de nos jours sont les gens appréciant le Neuvième Art ne connaissant pas Akira Toriyama. Il est le mangaka qui a démocratisé la bande dessinée nippone à travers l’hexagone. Avec Dragon Ball, il a marqué plusieurs générations de lecteurs et influencé bon nombre d’auteurs, que ce soit au Japon ou en Europe.
Il a également lancé récemment une nouvelle grande saga avec Dragon Ball super qui renoue avec l’esprit de la série. D’où l’envie pour ce dernier de parler des origines de son oeuvre avec un tome unique introduisant un personnage que les lecteurs retrouveront dans la nouvelle série : Jaco le patrouilleur galactique.

L’histoire en deux mots : Jaco est membre de la prestigieuse patrouille galactique qui arrive sur terre après avoir percuté la Lune. Il s’abîme non loin d’une petite île, où vit Omori un scientifique solitaire. Ce dernier va se lier d’amitié avec le patrouilleur, après qu’il l’ait débarrassé d’un monstre marin l’empêchant de sortir de nuit. Le visiteur des étoiles lui explique que sa présence est destinée à prévenir la terre d’une terrible menace extra-terrestre. Cependant, le vaisseau du patrouilleur est endommagé et il ne peut rendre compte à sa hiérarchie de l’avancement de sa mission, ni repartir.
Omori décide alors d’aider son nouvel ami à faire les réparations. La quête des matériaux et du carburant entrainera les deux protagonistes à vivre des aventures incroyables avec comme épée de Damoclès cette mystérieuse menace.

Le dessin : Le graphisme de Toriyama est reconnaissable entre tous, le lecteur se retrouve alors dans un univers presque familier. Son dessin est empreint d’un dynamisme particulier qui rend les scènes d’action et de combat très efficaces, à l’instar d’une bataille de rue remarquablement bien découpée et drôle.
De plus, les personnages que le lecteur découvre au fil du tome sont charismatiques et ont une identité graphique propre qui leur donne une place à part entière dans l’œuvre.
Enfin, l’auteur a eu la volonté d’avoir une cohérence graphique avec le début de la série en respectant des codes graphiques présents au début de Dragon Ball.

Le scénario : A travers ce tome, Toriyama donne des origines à son œuvre de manière très intelligente. Même si de prime abord la trame peut paraître un peu simple, au fil des pages le scénario fait preuve d’une richesse fabuleuse. Que ce soit avec le passé d’Omori qui apporte un plus indéniable, tant il se révèle touchant et intéressant, ou bien le fantastique lien qui se crée entre Jaco et les différents personnages qu’il croise.
De plus, les petits éléments scénaristiques importants pour la suite de la saga qui sont parsemés à travers l’album réjouiront les lecteurs attentifs. En effet, la grande force de l’histoire est le lien entre le début de Dragon Ball et cet album qui rend ces origines crédibles et leur donne une place à part entière dans la chronologie de l’œuvre.
Enfin, le chapitre bonus est un bonheur de lecture tant il conclut parfaitement le tome.

Jaco le patrouilleur galactique est une fabuleuse mise en bouche sur l’univers de la série qui comblera les fans, mais aussi un admirable point de départ pour ceux qui voudraient découvrir cette saga mythique.

« Précédent Suivant »

Dans cet article
Jaco the galactic patrolman9782344006603
Jaco the galactic patrolman
Avant et après Dragon Ball Alors qu'Akira Toriyama avait disparu des radars pendant une grosse (...)
Dans la même rubrique
Chronique Les Brigades du Temps T3 : Il faut sauver L'USS Enterprise (Kris et Bruno Duhamel) - Dupuis
Chronique Les Brigades du Temps T3 : Il faut sauver L’USS Enterprise (Kris et Bruno Duhamel) - Dupuis
Après avoir rétabli le cours historique de la découverte des Amériques, les agents Kallaghan et Montcalm sont de retour. Membres des « Brigades de temps », ils auront une fois de plus la charge de (...)
Les larmes d'Opium T2 (Roberto Dal Pra' & Giancarlo Caracuzzo) - Laffont BD
Les larmes d’Opium T2 (Roberto Dal Pra’ & Giancarlo Caracuzzo) - Laffont BD
Guidé par la haine et la vengeance, le lieutenant Martin Penn a quitté la jungle new-yorkaise pour la Thaïlande, bien décidé à retrouver l’assassin de sa femme et son fils. Aidé (manipulé ?) à son insu (...)
Chronique Michel Vaillant, Nouvelle saison T1 : Au nom du fils (Philippe Graton, Denis Lapière, Marc Bourgne et Benjamin Benéteau) - Dupuis
Chronique Michel Vaillant, Nouvelle saison T1 : Au nom du fils (Philippe Graton, Denis Lapière, Marc Bourgne et Benjamin Benéteau) - Dupuis
Presque cinq ans après la sortie du soixante-dixième tome de Michel Vaillant, un nouvel album est sorti le 16 novembre. Et « nouveau » c’est exactement le mot qui convient pour qualifier cet opus. Les (...)
Les larmes d'Opium T1 (Roberto Dal Pra' & Giancarlo Caracuzzo) - Laffont BD
Les larmes d’Opium T1 (Roberto Dal Pra’ & Giancarlo Caracuzzo) - Laffont BD
Martin Penn, agent de la brigade des stupéfiants de New York parvient à intercepter avec ses hommes une cargaison d’héroïne du redoutable trafiquant Khun Yu. La vengeance de celui-ci ne se fera pas (...)
Chronique Ziyi (Jean-Luc Cornette et Jürg) - Scutella
Chronique Ziyi (Jean-Luc Cornette et Jürg) - Scutella
Les jours sont comptés. À moins que ce ne soit la marche macabre des années, des secondes, ou encore celle des heures, si bien ordonnées, et pourtant dysfonctionnant, l’aiguille semblant progresser à (...)
Passe-moi l'ciel T6 : Réservé aux membres (Janry et Stuf) - Dupuis
Passe-moi l’ciel T6 : Réservé aux membres (Janry et Stuf) - Dupuis
A la fin des années 80, Janry crée pour son coloriste Stuf les scénarios des "Jeux d’enfer", une page de jeux enrobée de personnages et de petits gags sur le thème de Saint-Pierre et du paradis pour le (...)