Angoulême 2016 : Exposition Hugo Pratt - Rencontres et Passages

lundi 8 février 2016
Par Arnaud Lamy

« Corto est né de la réminiscence d’une histoire de marin puisée dans un film hollywoodien des années trente. Un jour, je me suis dit : ‘’Trouver un héros maritime, en plein milieu du Pacifique est un début d’histoire extraordinaire.’’ C’est ainsi que Corto est né. » HUGO PRATT – Conversation avec Eddy Devolder, décembre 1989.

Après avoir fait escale au Musée Hergé de Louvain-la-Neuve, en Belgique, « Rencontres et Passages », l’Exposition HUGO PRATT se tenait lors du dernier FIBD d’Angoulême. L’approche de cette magnifique exposition est de découvrir comment l’auteur italien a façonné son œuvre par un contact de tous les instants avec de nombreuses formes de littérature. De Kipling à Stevenson en passant par London ou Shakespeare, il apparaît intéressant de revenir aux sources de son inoubliable créateur.

« Dans la littérature (...), ce qui me touche le plus, c’est la poésie, parce qu’elle est synthétique et qu’elle procède par images. Et comme la poésie, la bande dessinée est un monde d’images. Vous êtes obligé en permanence de conjuguer deux codes et par conséquent deux mondes. Un univers immédiat par l’image et un monde transmis par la parole. »

Les influences de Pratt, ses préoccupations esthétiques, mais aussi les rencontres déterminantes qu’il fit au cours d’une carrière longue de près de 50 ans, sont présentées en lien avec ses originaux : dessins de recherche, planches en noir et blanc et en couleur, aquarelles, couvertures de revues… Des créations exceptionnelles, parmi lesquelles se retrouvent des planches et des dessins qui comptent parmi les plus célèbres d’Hugo Pratt.

Production : Musée Hergé / 9eArt+
Commissariat : Patrizia Zanotti et Sophie Tchang
Coordination : Maria-Grazia Lacidogna

« Précédent Suivant »
A propos de l'auteur